Les subventions du gouvernement aux associations de Toulouse

subventions_02.jpg

Dans le PLF 2014 (Projet de Loi de Finances), nous pouvons trouver des chiffres assez intéressants; tel que par exemple le montant des subventions versées par l'Etat aux associations en 2012.

Alors faisons passer le message important dès le début: cela concerne juste les subventions de l'Etat et donc PAS celles de l'Europe, de la région, du département, de l'intercommunalité ou de la ville. Ou encore de la CAF ou de l'ANRU.

La somme totale versée (S) est de 1 855 004 905 € mais avec une forte disparité car la moyenne (M) est de 58 240 € avec un écart-type (ET) de 573 813 €.

Cela veut dire que quelques unes des associations touchent énormément et les autres très peu. Et donc que la moyenne ne donne pas une idée fiable de la réalité et qu'il ne faut pas trop s'y fier.

Par rapport aux chiffres de 2011 (1.229 millions d’euros) c'est quand même 66% (2/3) de plus !

Les chiffres suivants seront présentés sous la forme S (M;ET)

  • Pour le département de la Haute Garonne cela représente: 30 674 445 € (49 158 €; 237 278 €)
  • La ville de Toulouse a reçu: 23 858 881 € (59 947 €; 289 325 €) soit 78% des subventions de la Haute-Garonne

Nous pouvons constater une répartition en 7 grand secteurs (avec les trois associations les plus subventionnées mentionnées):

  • Recherche et enseignement supérieur 8 625 679 € (784 153 €; 1 313 830 €)

- École d'ingénieurs de Purpan: 3 859 656 €
- ICT - Institut Catholique de Toulouse: 2 750 000 €
- GNSS Usage Innovation and Develoment of Excellence: 1 097 018 €

  • Travail et emploi: 6 902 450 € (132 739 €; 399 930 €)

- Mission Locale Association: 2 137 840 €
- Association Départementale de Promotion, de Formation et de Profession Jeune: 1 943 985 €, introuvable a part l'Association Régionale des Missions Locales de Midi-Pyrénées qui rejoint un peu le principe.
- Le Lieu Ressource Formation: 512 366 €

  • Culture: 4 113 368 € (32 136 €; 88 045 €)

- Théâtre Garonne: 884 000 €
- Centre de développement chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées: 386 000 €
- Le Printemps de Septembre: 198 000 € devenu le Festival international d’art de Toulouse (FIAT)

  • Sport, jeunesse et vie asso: 1 061833 € (11 931 €; 35 201 €)

- Fédération Régionale des MJC de Midi-Pyrénées: 235 528 €
- CRIJ - Centre Régional d'Information Jeunesse Midi-Pyrénées: 232 214 €
- Sud-Ouest - Fédération Léo Lagrange: 59 327 €

  • Médias, livre et industries culturelles 978 126€ (46 577 €; 54 665 €)

- Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées: 255 000 €
- Radio FMR: 107 204 €
- Radio Présence: 68 634 €

  • Écologie, développement et aménagement durables 952 124 € (21639 €; 50 486 €)

- Conservatoire régional des espaces naturels (CREN): 280 449 €
- agence d’urbanisme et d’aménagement de Toulouse: 196 046 €
- Nature Midi-Pyrénées: 66 298 €

  • Justice 438 969 € (16 258 €; 37 003 €)

- Service d'aide aux victimes d'information et de médiation (SAVIM): 192 370 €
- Cépière Accueil Jeunes: 50 000 €
- Instep de Haute-Garonne: 27 048 €

  • Les autres secteurs sont regroupés sous le label "Autres"

- Agence Départementale pour l'Information sur le Logement en Haute Garonne (A.D.I.L 31): 114 237 €
- Association gestion restaurant administratif de l'Ecole nationale du cadastre: 93 557 €
- GRAPHITI - CIRDD (Centres d'Information Régionaux sur les Drogues et les Dépendances) Midi-Pyrénées: 80 602 €

Autant la plupart du temps les subventions paraissent normales (sans aucun jugement sur le montant), autant il y a quelques trucs assez étranges.

Par exemple le sponsor de l'ICT ? Peut être que cela correspond à la partie musée de l'établissement. Idem pour le GNSS qui faisait parti d'une pépinière d'entreprise en 2012 (probablement un concours sur les entreprises innovantes). Le plus troublant est "ASS DEP PROMOTION FORMATION PROF JEUNE" (Siren 326330057) qui touche presque 2 M€ et mais dont le rapport d'activité reste introuvable (pour l'ARML c'est 89 592€). Enfin le plus drôle je trouve est la sponsorisation par l'Etat du restaurant de l'ENC. J’espère que l'on y mange très bien !

Comme quoi cela peut être assez amusant de fouiller dans les lignes du budget pour y voir un peu plus clair. Mon prochain billet sera sur la répartition du budget de Toulouse, histoire de vous donner une idée.

Edit J'ai crée un google doc si vous souhaitez avoir les chiffres: ici

De plus, une bonne remarque a été faite sur le fait que ces chiffres ne tiennent pas compte des subventions indirectes: une société comme l'EPRA ou le FSER qui redistribue ses subventions ensuite.

La discussion continue ailleurs